AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-- Nous manquons de membres du Vatican. Ils sont cruciaux pour l'intrigue du forum.

Partagez | 
 

 A way which we follow [Sujet unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I'm Alistair Blackwell
GOD •is me• GOD •is telling you the truth•
.................................
Messages : 2
Célébrité sur l'avatar : Casey Affleck
Copyright avatar : Psychozee

MessageSujet: A way which we follow [Sujet unique]   Sam 5 Mar - 9:58

Endroit de maintes rencontres et réunions, la place publique de Londres était reconnue pour son accessibilité enfantine et son immense superficie. Passant parmi les habitants, le brunet posa ses yeux émeraudes sur deux hommes discutant de politique, puis vers une dame qui venait de le heurter par inadvertance. Que de bouffons et de petits hommes. Posant un pied sur la fontaine faisant fit de centre à cet endroit, il leva la main droite pour demander l'attention. Deux jours auparavant, l'ancien cordonnier avait annoncé une réunion à ce même endroit. Il avait profité de la récente guerre entre les politiciens de Londres, les plus religieux et les habitants pour charmer les plus faibles d'esprit et les gens ayant les idées les plus noires, la rancœur se faisant présente en eux. Le sujet de cette dernière n'avait été que brièvement évoquée: l'ancienne cathédrale qu'il avait pris peine à rénover. Intrigués, les nombreux curieux se turent aussitôt pour écouter ce que l'homme avait à leur dire. Un sourire satisfait aux lèvres, le jeune garçon se racla la gorge avant de débuter.

« Qui doute encore de la puissance de l'inconnu? De l'équilibre entre le bien et le mal? N'êtes-vous pas harassé de devoir suivre une religion qu'on vous impose? » Alistair se tut un instant, écoutant avec délectation les quelques murmures qui se faisaient percevoir parmi la foule. Le jeune homme avait toujours adoré être le centre d'attention.

« Le bien et le mal ne sont que les opposés d'un grand tout. On est accablé de voir les gens mourir, mais que serait la vie sans fatalité? On devient aveuglé par les miracles, à tel point qu'on ne distingue plus la vérité. On préfère ignorer ce qui nous apeure plutôt que de l'affronter et de le matérialiser. Comment pense t-on faire réfléchir un homme à ses pêchés en le gavant de belles paroles? La vérité, je vous la confie aujourd'hui, mes chers amis. L'humain ne peut survivre sans la part de ténèbres qu'il a en lui. N'êtes-vous pas éreinté de toujours vous cacher derrière ce masque que vous arborez tous les jours pour que la société vous apprécie? »

Les murmures ayant cessés, ils avaient toute fois laissé derrière eux plusieurs paires de yeux crédules et inquiets de la tournure de ce discours.

« Vous devez tous vous demander si ces paroles que je déblatère vont aboutir à une fin quelconque... Vous n'êtes pas sans savoir que je suis le nouveau propriétaire de la cathédrale ayant brûlée quelques années auparavant... elle sera maintenant reconnue sous le nom du Temple Rouge. Cette nouvelle demeure a un lien puissant avec ce qui j'essaie de vous faire comprendre. Il n'y a pas de vie sans douleur. Pas de naissance sans mort. Pas de joie sans soucis. Pas d'avancées technologiques sans sacrifices. Pas de miracles sans paranormal. Je vous offre donc une nouvelle demeure, une nouvelle religion et une avancée qui vous ouvrira les yeux. Je ne force personne à suivre ma voie, mais j'accueillerai volontiers ceux qui ont décelés une part de vérité dans mes dires. »

Se taisant de nouveau, le garçon jeta un dernier regard sur la foule avant de se diriger vers l'ancienne cathédrale, qui était devenu son nouveau lieu de culte. Ne s'attendant pas à avoir convaincu beaucoup de citoyens, il ouvrit les portes de fer, replaça son veston et son chapeau, puis se retourna. Agréablement surpris, il aperçu une dizaine de curieux approcher et se détacher des autres, sous les regards désapprobateurs de leurs confrères. Le premier pas venait d'être franchit, mais ce que les nouveaux adeptes de ce qu'on appellerait bien assez tôt ''secte'' ne savaient point était que certaines règles étaient de mise pour rester parmi les disciples du Temple Rouge. Une présence obligatoire à chaque soir... l'interdiction de dévoiler les réunions et les évènements se passant au Temple... la vénération d'un grimoire parlant de démonologie et de ténèbres... des sacrifices, incantations et des rituels sanglants... Bref, les quelques curieux qui entraient maintenant au Red Temple venait de trouver leur Gourou, ainsi que leur bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A way which we follow [Sujet unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CURSE DIARY ™ :: Autres endroits-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit