AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-- Nous manquons de membres du Vatican. Ils sont cruciaux pour l'intrigue du forum.

Partagez | 
 

 FICHE V --> HAUNST ME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I'm Liam Wessler
publiciste bipolaire
.................................
Messages : 45
Célébrité sur l'avatar : Jason Bateman
Copyright avatar : Géram

- EVERYDAY IS NOT MY DAY -
État civil:
Classe sociale: Basse classe - autres -
Conflit intérieur:

MessageSujet: FICHE V --> HAUNST ME   Mer 27 Avr - 23:14

I Philadelphie, une ville tranquille ? non ! Les démons apprécient les plus grandes villes. Plus d'anonymat. Plus de proies. Cette ville est une vraie mine d'or pour les exorcistes.

Chaque exorciste a un rituel qu'il ou elle pratique pour se mettre en état de transe. Certains, assez élaborés, comprennent des chants, des vêtements spéciaux et de l'encens. Le mien est d'une simplicité désarmente puisque je récite des salut Marie et des Notre Père.

C'est lorsque le petit garçon fut rentré de chez ses grands parents que sa famille avaient remarqué que quelque chose clochait. Le garçon n'avait pas fait un numéro à la Linda Blair ni craché sa soupe mais il n'était définitivement plus lui même. De petits détails avaient attiré l'attention de ses parents : un vocabulaire subitement plus sophistiqué, une attitude un rien plus affectée et de temps à autre une expression trop mûre pour son âge.

En général, je glisse déjà dans la transe dès ma première profonde inspiration. Ce jour-là j'avais plus de difficultés. L'enfant sur la table d'hôpital me regardait en ayant l'air appeuré. C'est bien la première fois qu'un enfant est soupçonné d'héberger un démon... Ces créatures préfèrent de loin les corps résistents des adultes. Je n'avais jamais ressenti une telle pression. Une sensation proche de la panique bouillonait en moi.

Puis le petit garçon parla :

- Qu'est ce qui se passe Monsieur ? demanda t-il d'une voix apeurée et tremblante.

Cela fit voler en éclat ma concentration et j'ouvris les paupières d'un coup. Je rencontrai le regard de deux yeux bleuets cernés de rouge. Une innocence totale. Mais ses mots et sa voix étaient si pathétiques, si manipulateurs qu'ils me firent hésiter. Je regardai donc de plus près, je ne craignais rien puisque l'enfant était attaché. Quelque chose s'agitait derrière ses yeux, quelque chose qui n'était pas si innocent. Alors je sus que ses parents avaient raison, et que ce petit garçon était possédé. Un démon qui n'avait aucun scrupule d'utiliser le corps d'un enfant comme un gobelet jetable. Quand il trouverait un hôte plus approprié, il se glisserait hors de son corps, sans se soucier de le laisser mort ou avec le cerveau endommagé.

J'adressai un méchant sourire au démon

- Erreur fatale, tu aurais dû te taire !

Le sourire en arc de cupidon s'élargit. Je fermai les yeux une nouvelle fois et fut aussitôt pris d'une transe nourrit par ma colère. Au loin je perçus la voix du petit garçon qui produisait des bruits pathétiques, me suppliant et hurlant.

Dans ma transe, je vois avec mes yeux détachés du monde. Tout paraît diffèrent et plus simple puisque je ne distingue que les aura... et l'aura de l'enfant n'a rien d'humain. L'aura se tortillait et je compris que le corps luttait contre les liens. Le démon sentant sa destruction proche faisait un ultime effort pour s'échapper. Le bruit particulier du métal qui gémit me parvint. Un frisson d'angoisse parcourut mon dos.

Une petit main délicate se referma sur mon bras, me le serrant en m'en broyer les os. Mais la main de l'enfant était sur ma chemise et pas sur ma peau. Il suffit d'un simple contact peau contre peau pour se faire posséder par un démon.

J'étouffai un cri et enchainait la suite de mon rituel. Je ne sus comment je réussis à rester en transe alors que le démon me serrait le bras avec une telle violence que j'en garderais les marques pendant des jours, même s'il ne me cassait rien.

Les doigts du démon déchiraient ma chemise, permettant à la petite main démoniaque de se coller à la peau de mon avant bras.

Je n'avais jamais crié aussi fort de ma vie, d'ailleurs je ne me souviens pas d'avoir un jour crié. J'étais submergé par la terreur, l'horreur et l'écoeurement. Je sentais le démon forcer son chemin en moi, prenait possession de moi, détruisant tout ce que j'étais sans vraiment me tuer. C'est comme cela que je devins totalement dépendant du démon, connu sous le pseudonyme de Lucifer.


Journal d'Armand O'Connel


Citation:
« Et le mal força la porte des enfers, se propageant et se multipliant, tel la peste »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

FICHE V --> HAUNST ME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CURSE DIARY ™ :: Suspension du temps :: Fiches de nos alliés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit